Label NR niveau 2 : Témoignage du Groupe La Poste

Anne Tozzolino, Groupe La Poste

Le Groupe La Poste, opérateur de services de proximité humaine français et international (NB : 41% du CA est fait à l’international), est engagé dans une démarche numérique responsable, inclusive et éthique depuis 2011. Déjà Signataire de la Charte NR, co-fondateur et membre de l’INR, le Groupe a également reçu le Label Numérique Responsable de niveau 2 – la première organisation à l’obtenir dans sa nouvelle version. L’INR a rencontré Anne Tozzolino, Responsable RSE/Gouvernance Numérique Responsable qui partage pour nous l’engagement du groupe en faveur d’un numérique plus responsable.

| Pouvez-vous présenter Le Groupe La Poste et ses valeurs ?

Le groupe LP est une entreprise de services et un grand logisticien (La Banque Postale, Le Colis, Le Courrier, le Grand Public et Numérique, Géopost pour l’international) mais également un propriétaire foncier géré par notre filiale La Poste Immobilier. Il porte aussi 4 missions de service public : le service postal​ universel, le transport et la distribution de la presse​, l’aménagement du territoire​, l’accessibilité bancaire​

Il y a six valeurs historiques qui font du Groupe une organisation dédiée au bien commun :

  • L’ouverture : porter un regard neuf sur la société et être en permanence à l’écoute de son environnement et de ses parties prenantes pour prendre en compte leurs évolutions (transitions écologique, démographique, numérique et territoriales) et leur proposer des solutions toujours adaptées ;
  • La considération : reconnaître les clients et les collaborateurs avec l’attention et le respect qu’ils attendent ;
  • L’équité :  s’adapter et s’engager à répondre avec une égale attention et une égale efficacité à la diversité des situations et des demandes ;
  • L’accessibilité :  être disponible là où les clients ont besoin du groupe et quand ils en ont besoin. C’est adapter les modes de distribution aux nouvelles habitudes de consommation via le multicanal, être transparent et facilement compris en proposant des offres simples à utiliser et à un coût abordable et faciliter l’accès aux services de La Poste aux personnes handicapées ou en situation de précarité ;
  • La proximité :  écouter, considérer, dialoguer, respecter et être disponible pour tous les clients ;
  • Le sens du service : c’est un état d’esprit : se mettre au service du client, mettre le client au cœur des procédures, des offres, des lieux de vente.

Ce sont des valeurs qui forme un socle de confiance.

| Qu’est ce qui a encouragé le Groupe à prendre le tournant du numérique responsable dès 2011 ?

Le driver essentiel a été la stratégie RSE (Engagement sociétal) et l’alignement RSE/SI pour accompagner la transformation du numérique.

Pour la Poste, la RSE c’est une vieille histoire si j’ose dire, en  2010, le Groupe LP, a entamé un grand projet de mesure d’émission carbone de nos activités opérationnelles.

Dans cette ambition, il était clair que les activités numériques, de back office mais aussi de fournisseurs de services numériques, avaient bien évidemment leur part : nous avons mis en place une gouvernance Green IT regroupant les RSE du Groupe et les différentes DSI pour travailler en premier lieu sur la mesure d’empreinte de notre parc d’équipements. La gouvernance a bien évoluée aujourd’hui, elle concerne plus largement les impacts et se doit d’être toujours dans une dynamique de transformation.

| En quoi le NR constitue une brique fondamentale de la stratégie RSE ?

Aujourd’hui le nouveau plan stratégique à 2030 et le passage en entreprise a mission définissent l’ambition du Groupe LP d’être la première plateforme européenne du lien et des échanges, humaine et digitale, verte et citoyenne, au service de nos clients dans leurs projets, et de la société tout entière dans ses transformations. En sommes, œuvrer pour le bien commun reste l’ADN premier du Groupe. Il y a donc un engagement beaucoup plus fort pour un numérique éthique, inclusif et frugal. L’enjeu pour nous ici est de confirmer notre rôle de pionnier mais aussi de prouver de manière plus formelle et visible que nous faisons ce que nous disons.

Le Groupe LP est n°1 mondial de la RSE 3 années consécutives depuis 2020
(Agence Extra financière VIGEO EIRIS) : La Poste N°1 mondial en matière de
RSE par l’agence Vigeo Eiris – Youtube
. Cela comprend aussi le numérique.

| Quel(s) bénéfice(s) apporte une démarche numérique responsable pour une grande organisation ?

Tout d’abord je dirais que c’est un acte fondamental pour être cohérent/crédible avec la stratégie définie et communiquée par l’organisation à ses parties prenantes. Les bénéfices  de cet ancrage stratégique sont évidents :

  • Pour l’engagement de nos collaborateurs et leur fidélisation, notamment dans une période où l’on a des difficultés de recrutement sur les compétences numériques.  La jeune génération est très attentive aux valeurs des entreprises dans lesquelles elles travaillent.
  • Mais aussi pour nos clients, car ce sont eux aussi qui nous le demande. La RSE, comme le NR n’est pas qu’un enjeu pour la planète ou pour l’inclusion de tous, mais c’est aussi une question économique et de résilience ne l’ignorons pas. Le NR cherche bien, non pas à se passer de numérique, c’est impossible, mais de  trouver l’équilibre entre la survie d’une organisation et ses valeurs.
  • Enfin, il y a le facteur réglementation qui joue aussi : les normes se multiplient, tant au niveau national qu’au niveau européen.

C’est d’ailleurs un des grands enjeux aussi de la présidence Française de l’Union européenne de porter le  standard français à ce niveau. Le NR, par sa gouvernance, ses outils, ses bonnes pratiques permettent de s’y préparer.

| Pourquoi est-ce un sujet dont doivent s’emparer rapidement les gouvernances ?

Pour les trois raisons précédentes que je viens d’évoquer ! Et surtout parce que, comme nous le montre le dernier rapport du GIEC, la planète souffre depuis longtemps, que l’humain souffre et que c’est à chacun d’apporter des solutions soutenables au risque de perdre tout demain. Il faut agir vite, sans attendre.

| Le Groupe est signataire de la Charte NR et membre cofondateur de l’INR, pourquoi était ce important de compléter cet engagement avec le label NR de niveau 2 ?

Dans la même logique que celle qui a impulsé le nouveau plan stratégique, nous savons que nous sommes pionniers mais nous pouvons toujours progresser et il faut juste réussir à le faire savoir.

Le label NR , pour la DSI à laquelle j’appartiens, a été une formidable occasion de sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs, mais aussi d’informer tous nos clients internes (cette DSI a le Groupe comme client !), poser des attentes/exigences à nos fournisseurs dans une logique d’achats IT responsable.

| Comment engagez-vous vos parties prenantes internes et externes sur ce sujet ? Comment le mettez-vous en œuvre dans vos projets et quels sont vos résultats ?

Au travers de la gouvernance NR mise en place au sein du Groupe depuis 2018 et que j’anime avec mon équipe de référents autour des thématiques de frugalité, d’inclusion et d’éthique de l’IA avec la Direction de l’Engagement sociétal, la DHA Groupe, et les contributions des DSI métiers, des directions techniques et logistiques autour du numérique, la direction de la stratégie, la direction des affaires internationales et européennes.

Nous intervenons dans le cadre de nos travaux Groupe par exemple dans le processus HA avec la DHA du Groupe sur les renouvellements de contrats IT mutualisés.

Mais aussi au travers de l’instruction de nos projets : au sein du Comité d’architecture de la DSI , nous évaluons avec mes référents conception responsable et accessibilité numérique, parmi d’autres expertises, l’accessibilité numérique à laquelle nous sommes soumis (conformité et utilisabilité) ainsi que la conception responsable plus globalement. Nous accompagnons les équipes projets dans les bonnes pratiques, en leur mettant à disposition les outils et guides pour que la conduite du changement s’engrange naturellement à un niveau très opérationnel.

Il y a aussi les animations que nous mettons en place, une communauté Yammer, la filière SI sur les compétences, la formation etc.

Avec l’obtention du Label, la DSI a pris des engagements encore plus forts sur la frugalité, l’accessibilité et l’IA de confiance avec deux axes de moyens majeurs : les achats et la RH.

A l’externe, nous sommes très impliqués aussi dans les travaux de place : INR bien sûr, CIGREF, Manifeste Inclusion, etc. Je fais régulièrement des retours d’expérience. Je m’entretiens aussi beaucoup avec les étudiants, cela apporte un regard neuf même si ils sont déjà très impliqués

Pour synthétiser tout cela, nous avons un Tableau de bord NR de l’entité pour suivre nos engagements, recueillir tous les indicateurs et les valoriser dans les communications internes Groupe.

| Quelle est la suite pour le Groupe ?

Nous avons choisi de nous engager sur le Label car tout d’abord je savais que nous serions prêts à cela. Mais nous avions aussi une autre intention : En tant que porteur de la gouvernance sur le NR, il fallait être exemplaire, mais aussi et surtout susciter d’autres démarches NR internes sur ce Label. Et nous avons réussi car d’autres labellisations NR sont en cours.