Cyber WCUD : Retour d’expérience du Groupe BPCE

Le 20 Mars 2021 a eu lieu le Cyber World CleanUp Day, journée de nettoyage des données. Cette deuxième édition a enregistré 498 Cyber CleanUp et plus de 37 000 participants : découvrir le Bilan du Cyber WCUD 2021.

L’INR est allé à la rencontre de Hervé PERRICHOT, un des animateurs de la filière Numérique Responsable du Groupe BPCE, membre de l’INR, qui partage pour nous l’engagement du Groupe dans cette démarche pour la deuxième année consécutive.

| BPCE avait participé à la première édition du Cyber WCUD, qu’aviez-vous mis en œuvre pour en 2020 ?

La première édition du Cyber World CleanUp Day en 2020 avait pour objectif d’évaluer ce type d’opération dans un contexte de sensibilisation des collaborateurs au numérique responsable. Nous leur avons ainsi proposé 3 opérations : le nettoyage des boîtes mails, des disques durs et des applications smartphones relayés par un dispositif de communication via notamment nos réseaux sociaux internes. L’évènement a été proposé aux collaborateurs de l’organe central, aux entités informatiques et quelques établissements bancaires du Groupe. Les retours ont été positifs, notamment par le nombre de vues et de likes sur nos réseaux sociaux internes, accompagnés de suggestions pour aller plus loin dans ce type d’opérations. Nous avons également apprécié la capacité des différents collaborateurs à se mobiliser rapidement pour l’organisation de cet évènement.

| Qu’est-ce qui vous a motivé à reconduire le Cyber WCUD en 2021 ? Qu’avez-vous proposé pour cette édition ?

Notre premier Cyber WCUD a recueilli de nombreux retours positifs, c’est pourquoi nous avons reconduit la même opération en élargissant le périmètre à l’ensemble du Groupe, afin de réunir plus de participants et sensibiliser encore plus de collaborateurs.

De la même manière que la première édition, nous avons proposé aux établissements des éléments de communication (tutos, réseaux sociaux, newsletters…).

Nous avons proposé à chaque établissement d’organiser son Cyber CleanUp et avons mis à disposition un questionnaire interne centralisé pour que chaque collaborateur puisse remonter ses résultats. Nous avons consolidé les résultats par région (au nombre de 15) en métropole, outre-mer et à l’étranger.

L’évènement était ouvert à tous la semaine précédent le Cyber WCUD. Une des banques a proposé que cette opération de nettoyage se fasse pour tous les collaborateurs sur le même créneau horaire, en envoyant une invitation dans les agendas de chacun. Cette initiative a été un succès puisqu’elle a enregistré près d’un cinquième des résultats du Groupe.

Cette opération Cyber WCUD s’est inscrite en 2021 comme une des opérations du chantier « Sensibilisation » de la filière « Numérique Responsable Groupe ».

| Qu’avez-vous apprécié au cours cette deuxième édition ?

En interne, le Cyber WCUD a créé une véritable dynamique de coopération inter-établissements.

Nous avons également apprécié l’accompagnement, le support de l’équipe du Cyber WCUD. Le support de la première édition était très bien organisé, mais le support de la deuxième a été bien plus développé : le kick-off, les outils, l’animation, les webinaires… Ce type d’initiative permet de faciliter la mise en place d’opérations de sensibilisation.

Le Cyber WCUD est un évènement externe qui permet de partager des retours d’expérience. Il y a une véritable collaboration inter-entreprises, puisque chacun est engagé dans une démarche positive et chaque organisation contribue à l’action globale.

| Quels sont les impacts positifs générés suite à cet événement ?

L’évènement 2021 a rassemblé cinq fois plus de collaborateurs par rapport à la première édition et a eu beaucoup de visibilité. Notre opération a permis de supprimer environ 5,6 To de données, c’est 9% du volume total de la deuxième édition du Cyber WCUD (NDLR : 58 To de données ont été supprimés en 2021) et cela permet d’économiser l’équivalent de 3 mois d’éclairage de la Tour Eiffel.

| Une troisième participation sera envisagée en 2022 ?

Bien sûr, nous allons pouvoir nous appuyer sur le retour d’expérience des 2 précédentes éditions, que ce soit en interne Groupe mais également en nous inspirant de bonnes pratiques présentées par d’autres acteurs lors de votre webinar. Nous réfléchissons à organiser des opérations de nettoyage de masse par exemple (fichiers en doublons, historiques, …) pour compléter les actions individuelles. 

L’opération a été très appréciée, les établissements souhaitent reconduire l’opération de manière plus massive, pour atteindre un plus grand objectif en 2022.

| Un message pour celles et ceux qui souhaiteraient organiser un Cyber CleanUp lors de la prochaine édition ?

Je leur dirais de mettre en place des actions simples avec des objectifs atteignables, basés sur les retours d’expérience d’autres acteurs que vous avez pu relayer sur les précédentes éditions. Il est nécessaire de savoir pourquoi on veut le faire, de bien préparer la communication et le dispositif en amont. 


NDLR : Le Cyber World CleanUp Day 2022 aura lieu le 19 mars. Rendez-vous sur le site Cyber World CleanUp Day et abonnez-vous sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Linkedin pour suivre toute l’actualité liée à l’évènement.